Déclaration d’ICC sur le système commerce mondial au 21ème siècle

Le 28 mai 2019, la Chambre de commerce internationale a publié une déclaration dans laquelle elle expose sa vision de l’avenir du commerce mondial pour le siècle à venir.

Faisant écho à la déclaration publiée il y a 100 ans par les fondateurs du “Marchand de la paix” d’ICC, cette déclaration – publiée au nom de 45 millions d’entreprises du monde entier – énonce les principes fondamentaux d’ICC en tant qu’organisation internationale motivée par un objectif précis : mettre les entreprises et le commerce au service de chacun, chaque jours et partout dans le monde.

Publiée à l’issue du sommet du centenaire d’ICC, qui s’est tenu à Paris, la déclaration s’appuie sur les conclusions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat et la nécessité urgente de maintenir la hausse de la température mondiale en dessous de 1,5 degré Celsius. Elle souligne également le besoin urgent de définir des lignes directrices qui permettent un alignement des activités des entreprises sur cet objectif.

Reprenant l’objectif d’ICC de permettre aux entreprises du monde entier de garantir la paix, la prospérité et l’égalité des chances pour tous, la déclaration s’engage à forger des solutions pour l’avenir face aux défis mondiaux, tels que les bouleversements numériques et l’accroissement des inégalités.

“Dans les années à venir, ces disruptions deviendront de plus en plus marquées en l’absence d’une action concertée des dirigeants mondiaux pour atténuer les effets négatifs et mettre en œuvre des solutions collectives, “indique la déclaration.

La déclaration engage ICC sur l’utilisation de toutes ses ressources et son réseau mondial pour relever les défis du XXIe siècle:

  • Préserver et moderniser le système du commerce mondial.
  • Fournir des alternatives efficaces de règlement des différends pour soutenir le commerce mondial.
  • Mobiliser les entreprises derrière l’objectif des 1,5°C et travailler à la réalisation de l’objectif climatique supplémentaire de zéro émission nette dans de nombreux pays d’ici 2050.
  • Renforcer la confiance dans les technologies numériques et collaborer avec les gouvernements pour concevoir de nouveaux modèles de gouvernance mondiale qui favorise un écosystème numérique unifié et promouvoir une évolution des technologies émergentes, telle que l’intelligence artificielle.
  • Soutenir les dirigeants du secteur privé pour qu’ils répondent aux appels des actionnaires, des gouvernements et du public en faveur d’un modèle capitaliste plus inclusif et plus responsable.
Share This