Home » News & Speeches » ICC strengthens ties with Francophone Africa

ICC and the Conference of African and French-speaking chambers (CPCCAF) brought together French-speaking chambers today at a meeting convened during the 12th World Chambers Congress currently underway in Dubai.

English version

Bringing together chambers from over 100 countries the Congress is enabling chambers, including those from Francophone Africa, to develop tailored action plans under the theme, “Generation Next: Chambers 4.0”

At a dedicated side meeting for French-speaking chambers, ICC and CPCCAF set out the terms of a cooperation agreement, signed last month at ICC Global Headquarters in Paris, to promote open trade and investment, and facilitate the integration of businesses in Francophone Africa to the global economy.

The agreement will be relating to international trade, access to finance, dispute resolution and entrepreneurship.

Led by ICC coordinators in strategically key Francophone African countries, the partnership will mobilise the chamber network in 32 countries around key areas of ICC work enabling smaller businesses to expand internationally through digitalisation and the adoption of ICC tools and best practices for international trade. This includes training implemented in collaboration with ICC France.

Leaders from 15 chambers in Francophone Africa are participating in the 12th World Chambers Congress the 23-25 November in Dubai.

During today’s meeting of Francophone chambers, CPCCAF President Mounir Mouakhar underscored the important role of arbitration as a dispute resolution method, while Mr Denton stressed the advantage to French-speaking African companies in leveraging the tools and services that ICC develops in collaboration with leading experts on international trade, arbitration and entrepreneurship from within ICC’s network of over 45 million businesses worldwide.

Meeting participants unanimously supported the ICC-CPCCAF initiative. A first pilot is currently underway by a chamber from within CPCCAF’s network, with a view to extending the programme before to other French-speaking countries in Africa and, ultimately, creating a support centre for entrepreneurship and international trade in a French-speaking African metropolis.

French version

Communiqué de presse ICC – CPCCAF

A Dubaï (Congrès mondial des chambres)

Congrès mondial des chambres à Dubaï : les chambres francophones font entendre leur voix

A l’occasion de la douzième édition du Congrès mondial des chambres de commerce et d’industrie, qui s’est tenu du 23 au 25 novembre 2021, la Chambre de commerce internationale (ICC) et la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF) ont réuni les chambres francophones présentes à Dubaï.

On précisera que la participation de ces dernières au Congrès mondial des chambres à Dubaï a permis à ces chambres francophones de réseauter avec le millier de délégués provenant d’une centaine de pays, et de profiter des conférences et ateliers sur les dernières tendances du commerce international, en matière de technologies numériques et aussi de préparer la prochaine génération des chambres de commerce.

A l’occasion de la réunion spécifiquement organisée pour les chambres francophones, ICC et CPCCAF ont précisé les termes de l’accord de coopération signé le 4 octobre 2021 à Paris, pour favoriser l’ouverture internationale et faciliter l’intégration des entreprises d’Afrique francophone à l’économie mondiale.

En s’appuyant sur la mise en place de coordinateurs ICC dans des pays clefs d’Afrique francophone, ce partenariat aidera les opérateurs économiques locaux dans leur développement international, grâce à la maîtrise des règles et bonnes pratiques du commerce international diffusées par ICC, notamment au moyen d’actions de formations adaptées, mises en œuvre en lien avec le comité français d’ICC (ICC France).

Le Président de la CPCCAF, Mounir Mouakhar, a particulièrement insisté sur le recours à l’arbitrage comme mode de résolution des litiges. Le Secrétaire général d’ICC, John W.H Denton, AO a pour sa part déclaré : « Compte tenu de l’impact économique négatif de la pandémie sur les PME, nous nous engageons à permettre aux petites entreprises d’Afrique de se transformer numériquement et d’accéder aux marchés mondiaux pour assurer leur durabilité. Nous sommes donc ravis de renforcer davantage notre implantation et notre impact en Afrique francophone, grâce au travail que nous entreprendrons avec CPCCAF pour faciliter l’accès aux outils et services d’ICC conçus pour soutenir les PME et les entrepreneurs. ”

Une première expérience pilote est en cours en lien avec une chambre du réseau CPCCAF, avant une extension qui pourra se faire dans d’autres pays francophones d’Afrique. A terme, la création d’un Centre d’appui à l’entreprenariat et au commerce international sera aussi envisagée dans une grande métropole africaine francophone.

 

A PROPOS LA CHAMBRE DE COMMERCE INTERNATIONALE (ICC)

La Chambre de commerce internationale (ICC) est l’organisation mondiale des entreprises. Elle représente plus de 45 millions d’entreprises dans plus de 100 pays. Notre mission est de mettre les entreprises et le commerce au service de chacun, chaque jour, et partout dans le monde. Grâce à un savant dosage entre la défense des intérêts de nos membres et l’élaboration de règles et de bonnes pratiques, nous contribuons à promouvoir le commerce international, une conduite responsable des entreprises et une approche globale en matière de régulation, tout en fournissant les services de résolution des litiges les plus réputés. Les plus grandes entreprises du monde, de nombreuses PME, des organisations professionnelles et des chambres de commerce locales sont nos membres.

www.iccwbo.org

 

A propos de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF)

La Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) est le réseau de coopération économique regroupant les chambres consulaires de l’espace francophone afin de créer des synergies et nouvelles opportunités de croissance entre les acteurs économiques francophones, particulièrement en Afrique.

Share This